L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUERégion Alsace

Explorez le réseau des CCI

Télétravail

Télétravail
On désigne par télétravail «toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail, qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux, de façon régulière et volontaire en utilisant les TIC dans le cadre d'un contrat de travail ou d'un avenant à celui-ci». (cf. code du travail - articles L. 1222-9 à L. 1222-11 - article 46 de la Loi Warsmann du 29/02/2012).
Les formes de télétravail
Le télétravail peut être
  • pendulaire (alterné entre le bureau et le lieu de travail à distance). Ex. 1 ou 2 jours fixes par semaine
  • flexible Ex. 1 ou 2 jours par mois en fonction de l’organisation du travail ou même dans le cadre d’une mission ponctuelle définie dans le temps.
Les lieux de télétravail
Le télétravail peut s’effectuer
  • au domicile du salarié
  • dans un espace public connecté : cybercafé, médiathèque, aéroport…
  • dans un espace professionnel de travail à distance, communément appelé « tiers lieu » : télécentre, espace de coworking, business center, fablab, hackerspace…
Les tiers lieux
On appelle « tiers lieux » les espaces de travail, publics ou privés, créés pour répondre à la demande des travailleurs nomades, auto-entrepreneurs, free lances et autres travailleurs indépendants.
Ce sont des lieux conviviaux adaptés au travail à distance, dans un environnement professionnel. On y trouve des ressources matérielles (Wifi, fibre optique, fax, imprimante, scanner, photocopieur, outils de visioconférence, …) et souvent des services (conseil, formation, conciergerie, petite restauration, espace détente, salle de sport,…) à la demande (par réservation préalable).
 
Différents types de tiers lieux
> Les télécentres
Ils proposent des espaces de travail, partagés en différents modules : openspaces (espaces ouverts), bureaux fermés, salles de réunions, … On vient y travailler à la demi-journée, la journée, la semaine ou plus. Les télétravailleurs ont accès à leur bureau virtuel à distance.
Ils sont souvent situés dans les zones péri-urbaines et rurales permettant ainsi de réduire les trajets domicile-travail et d’éviter les bouchons.
Pour trouver un télécentre proche de chez vous  www.telecentresenfrance.fr
> Les espaces de coworking (espaces de travail collaboratif)
Ils proposent un environnement de travail partagé ouvert, au service de l’individu. On vient y travailler de manière régulière, un ou plusieurs jours par semaine, pour se retrouver, collaborer et échanger avec d’autres télétravailleurs. Ce sont des lieux ouverts favorisant les rencontres, la mise en réseau et permettant de coopérer et de s’enrichir des compétences et expériences des autres coworkers (télétravailleurs). Ce sont généralement des tiers lieux urbains, en lien avec leur territoire (quartier) avec une animation spécifique (dimension événementielle et culturelle). On y partage bien plus que l’espace : idées, projets, clients, passions, loisirs, ...
Ex. La Plage à Strasbourg, le Square à Colmar
> Les business centers (centres d’affaires)
Ils proposent des bureaux équipés ou des salles de réunion ainsi que des solutions virtuelles nomades (domiciliation, permanence téléphonique, secrétariat, solutions télécom et Internet, ...). Ces espaces de travail, souvent loués pour des périodes plus longues (à la semaine, au mois ou à l’année), sont modulables et évolutifs en fonction des besoins de flexibilité des entreprises.
On trouve des centres d'affaires privés ou faisant partie de groupes internationaux dans les principales villes de France et dans la plupart des capitales européennes. Ils sont généralement maillés en réseau et offrent ainsi aux entreprises qui souhaitent avoir une couverture nationale ou internationale, la possibilité de domicilier rapidement plusieurs agences sur un ou plusieurs pays.
Ex.  Centre d'affaires Regus à Strasbourg, Centre d’affaires Ulysse à Mulhouse
 
Usage
Les avantages du télétravail sont multiples, aussi bien pour les salariés, les entreprises qu’à l’ensemble du territoire : diminution de la fatigue et du stress, croissance, gains de productivité, amélioration de l’empreinte carbone, …
Avantages pour le salarié
  • Meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle (plus de temps libre pour la famille et meilleure qualité de vie (plus de sommeil, plus de temps libre pour le sport, les loisirs et les activités sociales)
  • Diminution des facteurs de stress (transport, pression hiérarchique, …)
  • Davantage de liberté dans la gestion du temps
  • Economie de temps (moins de temps passé dans les transports)
  • Economie budgétaire (coût du trajet domicile/travail)
Avantages pour l'entreprise
  • Modernisation de l’organisation du travail
  • Meilleure efficacité et meilleure concentration des salariés
  • Augmentation des performances et de la compétitivité (moins de temps dans les transports, plus de temps pour travailler)
  • Augmentation de la satisfaction client (salariés plus disponibles, plus réactifs et plus aptes à gérer les situations stressantes du quotidien)
  • Embauche de compétences pointues (argument attractif à l'embauche)
  • Fidélisation des salariés (baisse du turn-over) et diminution de l’absentéisme
  • Croissance interne (l'entreprise peut continuer d'embaucher sans augmenter la capacité d'accueil de ses locaux)
  • Flexibilité face aux imprévus (alternative aux grèves de transport, intempéries ou épidémies)
  • Meilleure formalisation et amélioration des process qualité (management par objectifs)
Avantages pour le territoire
  • Mode d’organisation mieux adapté aux personnes rencontrant des difficultés momentanées
  • Développement de l’emploi pour les personnes handicapées
  • Création d’économie dans les zones péri-urbaines et rurales
  • Désengorgement du trafic routier
  • Réduction du nombre et des distances de déplacements
  • Réduction des accidents liés aux trajets
  • Réduction des niveaux d’émission de gaz à effet de serre
  • Recherche d’un meilleur aménagement du territoire (éviter l’effet cité dortoir)
 
Conseils
Salarié, quelques conseils pour réussir le télétravail
  • Occuper un emploi pouvant être exécuté à distance et pouvant être géré par objectif
  • Savoir travailler seul et de façon autonome (organisation, gestion du temps, …)
  • Avoir une bonne culture de l’entreprise et être bien intégré dans celle-ci
  • Avoir un grand rapport de confiance avec l'entreprise/le management
  • Ne pas télétravailler plus de 3 jours par semaine pour éviter l’isolement et garder le lien social avec l’entreprise et ses collègues
Remarque : en cas de travail à domicile
  • Avoir une famille télétravail-compatible (conjoint, enfants, animaux, …)
  • Habiter un logement télétravail-compatible (surface, connexion Internet, environnement,…)
Entreprise, quelques conseils pour réussir le télétravail
  • Etre convaincu que l'amélioration de la qualité de vie au travail et hors travail des salariés est une source d'augmentation de la productivité
  • Admettre que cette nouvelle organisation du travail repose sur la confiance réciproque entreprise/salarié
  • Privilégier le télétravail pendulaire (ne pas dépasser 3 jours par semaine) pour maintenir le lien social
  • Bien mener la conduite du changement : nouvelle organisation du travail, nouvelles procédures, management par objectifs, management à distance, …
  • Expliquer que le télétravail n'est pas adapté à tous les métiers ni à tous les salariés (différence entre travail nomade et télétravail)
  • Expliquer que le télétravail n'est ni une récompense ni un privilège réservés à certains
  • Bien informer et convaincre toute la ligne hiérarchique des raisons et objectifs de ce changement
  • Organiser des formations pour toute la ligne hiérarchique : télétravailleurs, collègues, managers, …
  • Négocier un accord d'entreprise sur le télétravail avec les organisations syndicales
Points de vigilance
Malgré la loi sur le télétravail, de nombreux salariés continuent de télétravailler de manière informelle à domicile, quelques jours par semaine, souvent de leur initiative personnelle, et ce, sans avoir signé un avenant "télétravail" à leur contrat de travail. C'est ce qu'on appelle le "télétravail gris" qui est illégal.
Cependant, de nombreuses entreprises laissent faire et les vrais problèmes apparaissent en cas de conflit : licenciement, démission non volontaire, changement de hiérarchie, difficultés économiques, …
Attention donc de respecter les points ci-après lors de la mise en place du télétravail.
  • Volontariat : le télétravail ne peut pas être imposé au salarié
  • Double accord : le télétravail doit être accepté conjointement par le salarié et par ses responsables hiérarchiques
  • Egalité de traitement : le télétravailleur est un salarié comme les autres qui a strictement les mêmes droits et les mêmes obligations
  • Réversibilité : l'arrêt du télétravail peut être demandé à tout moment par le télétravailleur ou par son management
  • Prise en charge des frais liés au télétravail : l'employeur a obligation de prendre en charge la totalité des charges afférentes à l'exercice distant de l'activité (ordinateur, téléphone, logiciels, abonnements Internet…, )
  • Protection des données : il incombe à l'employeur de prendre les mesures nécessaires à la protection des données sur le lieu de télétravail
  • Respect de la vie privée : l'employeur doit définir avec le salarié les plages horaires durant lesquelles celui-ci devra être joignable. Si des moyens de surveillance sont mis en place, ceux-ci doivent être pertinents et proportionnés. Le salarié doit systématiquement en être averti.
  • Avenant au contrat de travail : il est indispensable que le télétravail fasse l'objet d'un avenant "télétravail " au contrat de travail, si possible dans le cadre d'un accord collectif d'entreprise
Exemples
Ex. de projet d'accord d’entreprise télétravail « idéal » proposé par l’OBERGO (OBservatoire des conditions de travail et de l'ERGOstressie) à partir de la synthèse de plusieurs dizaines d'accords collectifs déjà signés :
Télécharger le projet de modèle d'accord d'entreprise sur le télétravail (PDF)
Ex. de projet d’avenant télétravail « idéal » proposé par OBERGO à partir à partir de la synthèse de textes extraits des accords collectifs déjà signés)
Télécharger le projet de modèle d'avenant individuel sur le télétravail (PDF-2013)
Kit méthodologique télétravail proposé par le site du télétravail dans le Massif central :
 kit complet télétravail secteur privé : fichier zippé avec l'ensemble des fiches juridiques et techniques pour le télétravail dans le secteur privé.
 
Pour en savoir plus
Quelques liens vers des sites Internet/blogs sur le télétravail :
http://www.orse.org/les_entreprises_sont_pretes_a_s_engager_dans_une_demarche_de_teletravail_pour_leurs_salaries-7-24.html
Site d’ORSE (Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises) qui propose un guide pratique (Etat des lieux des pratiques de négociation sur le télétravail dans les entreprises en France) et des accords d’entreprises
http://www.ergostressie.com/
Site d’OBERGO (OBservatoire des conditions de travail et de l'ERGOstressie) qui présente des outils d’analyse sur le télétravail avec des enquêtes qualitatives, des statistiques, des modèles de contrat de travail, d’accords d’entreprises…
http://www.zevillage.net
Blog/site participatif d’information et réseau social sur les nouvelles formes de travail : télétravail, travail à domicile, coworking, travail collaboratif, mobilité, temps partagé, groupement d’employeurs, autoentrepreneurs… animé par Xavier de Mazenod
http://www.distance-expert.eu
Blog/site sur le télétravail, les nouvelles organisations et le management à distance animé par Nicole Turbé-Suetens