L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUERégion Alsace

Explorez le réseau des CCI

Place de marché électronique

Place de marché électronique
Les places de marché sont des plates-formes électroniques qui permettent aux acheteurs et aux vendeurs de biens et de services de se rencontrer et de gérer leurs transactions en ligne.
On distingue les places de marché verticales et les places de marché horizontales.
La place de marché horizontale concerne les activités communes des entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, Ex. finance, logistique.
La place de marché verticale met en relation des entreprises d’un secteur d’activité précis, Ex.  automobile, agriculture, légumes.
Par ailleurs, on distingue également les places de marché privées des grands groupes et les places de marchés publiques conçues pour les PME.
 
Place de marché public
Pour les collectivités et les entreprises
Entre 1995 et 2000, l’Etat a voulu réaliser des économies en dématérialisant les marchés publics, tant pour les entreprises que pour les collectivités.
L’Etat y a vu plusieurs avantages non négligeables. Dans un premier temps il s’est basé sur le constat que les PME et TPE qui remportent des marchés publics créent plus d’emplois que les grands groupes. Aussi, le législateur décida de diminuer les seuils des marchés afin de permettre aux entreprises de répondre à de petits appels d’offres (les seuils démarrent aujourd’hui à 4 000 €).
La seconde étape a consisté à donner accès aux marchés publics à un plus grand nombre d’entreprises. Pour ce faire, l’Etat a permis aux collectivités de diffuser directement sur leurs sites Internet leurs avis d’appels d’offres. L’objectif est de permettre aux entreprises d’accéder plus facilement à l’information.
Puis, la troisième étape a consisté à diffuser les cahiers des charges en ligne. D'où une économie de plus de 150 millions d’euros annuellement (reproduction, timbrage, mise sous pli). Enfin, les collectivités ont été amenées à partir de 2007/2009 à accepter les réponses des entreprises au format électronique.
Une grande partie de cette réforme a été facilitée par l’adoption de la signature électronique comme moyen d'authentifier les entreprises et les collectivités.
Concrètement, cette réforme a été mise en place par les gouvernements successifs et les administrations concernées. Elle a peut-être perdu un peu de temps ici ou là mais dans l’ensemble, elle a parfaitement fonctionné, faisant de la France le premier pays à aller aussi loin dans la dématérialisation des marchés publics. Cela a eu pour conséquence de permettre à un grand nombre de PME d’accéder aux marchés publics puis de produire une réelle économie sur les dépenses publiques.
Les acheteurs publics, les juristes qui les assistent, les entreprises, tout le monde a su tirer parti de cette réforme et mettre en place un système que de nombreux pays nous envient aujourd’hui.
 
Les plates-formes pour les entreprises
Dès 1999 sont apparues plusieurs plates-formes pour aider les entreprises à détecter puis à répondre aux marchés publics.
1. AMPIE (www.ampie.fr)
Programme régional basé sur l’accompagnement des entreprises alsaciennes. Il propose une veille sur les marchés, un programme de formation, un accompagnement logistique sur le terrain, notamment à l’international.
Une centaine d’entreprises alsaciennes ont rejoint ce programme. AMPIE leur permet de réaliser plusieurs dizaines de millions d’euros de CA.
L’équipe AMPIE possède un savoir-faire indiscutable sur les marchés avec des organismes internationaux (banques de développement, ONU, programmes internationaux, etc.) Pour rejoindre le programme AMPIE il suffit d’être une entreprise installée en Alsace et de s’acquitter de abonnement de quelques centaines d’euros.
2. InfoTrade 2000 (www.infotrade2000.fr)
InfoTrade 2000 est en passe de devenir la plus importante plate-forme de veille sur les marchés publics au monde. Elle permet aux entreprises de trouver les marchés français et internationaux dans plus de 70 pays (Europe, Afrique, Asie, Amériques).
Les entreprises définissent les marchés qui les intéressent et la plate-forme leur envoie quotidiennement les résultats.
L’objectif de InfoTrade 2000 est de détecter un marché puis de l’envoyer en moins de 12 heures aux entreprises susceptibles d’y répondre.
Pour de nombreuses sociétés, InfoTrade 2000 est l’outil indispensable pour avoir une veille sur les marchés publics français et internationaux.
 
Les plates-formes pour les collectivités
Il existe plusieurs plates-formes utilisées par les collectivités pour publier leurs marchés et accepter les réponses électroniques. Chaque grande ville a déployé la sienne. Toutefois, vous vous apercevrez rapidement que beaucoup se ressemblent. Elles sont effectivement bâties sur les mêmes technologies.
1. L’Etat et les CCI (https://www.marches-publics.gouv.fr)
L’Etat et les CCI utilisent une plate-forme dite open source que vous retrouverez dans de nombreuses mairies. Cette plate-forme vous permet de consulter les marchés, les cahiers des charges puis de répondre en ligne. Pour cela il vous faut un certificat de signature électronique de type ChamberSign (http://www.chambersign.fr)

 

2. Les journaux (http://www.modula-demat.com)
Plusieurs grands titres de la presse quotidienne se sont regroupés autour de cette plate-forme qui fonctionne sur le même principe que les autres.
On notera cependant la facilité d’utilisation pour l'entreprise, tant pour la récupération des annonces que celle des cahiers des charges et la réponse électronique. Cette plate-forme a souvent été retenue par des régions mais aussi à l’international.