L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUERégion Alsace

Explorez le réseau des CCI

Hébergement

Hébergement

Pour être visible, un site Internet doit être stocké sur un serveur, c’est-à-dire qu’il doit être hébergé.

 

Vous pouvez héberger votre site sur vos propres serveurs ou les louer. La location est moins onéreuse que la possession de serveurs, ceux-ci ayant une durée de vie limitée à quelques années.

 

Un hébergeur est un prestataire de services qui vous loue un espace disque sur un serveur connecté en contenu à Internet.

 

L'hébergement peut se faire sur un serveur dédié ou sur un serveur partagé (mutualisé) sur lequel sont regroupés plusieurs sites différents. On utilise les serveurs dédiés pour les sites très visités et qui demandent beaucoup d’espace sur le disque. Leur prix est plus élevé que celui des serveurs partagés.

 

Il existe un autre type d’hébergement, le Cloud Computing. Dans ce cas, on ne parle plus de serveurs mais des «matières premières». Pour fonctionner, le monde virtuel a besoin, non seulement d’électricité, mais aussi de bande passante, de capacité de stockage et de puissance de calcul pour faire fonctionner les logiciels.

 

Lorsque vous hébergez en Cloud, vous n'achetez que les «matières premières» nécessaires pour faire fonctionner votre site Internet (bande passante, puissance de calcul, stockage).

 

Ce système présente l'avantage considérable de faciliter la gestion des ressources en temps réel. En effet, contrairement à la location ou à l'acquisition de serveur, vous pouvez par exemple consommer la moitié des ressources que procure un serveur au lieu de louer une partie non utilisée. Il est très probable que votre site ne connaisse pas la même affluence à 2 heures qu'à 18 heures.

Le Cloud Computing permet d'optimiser l’utilisation des ressources.

 

Le principal désavantage de ce système est la sécurité, beaucoup plus complexe à mettre en œuvre dans ce type d'environnement.

 

Où héberger ses données ?
 

Il existe de multiples prestataires d'hébergement. Concernant les données les plus sensibles que vous êtes susceptible de collecter, il est préférable de pouvoir récupérer celles-ci rapidement en interne. Par conséquent, avoir recours à un prestataire local peut être une meilleure idée dans certains cas.

 

Certaines données nécessitent d'être hébergées chez des hébergeurs certifiés.

 

A ce titre, les données de santé ne peuvent être hébergées chez un prestataire que si celui-ci a obtenu un agrément auprès du Ministère de la Santé.

 

Dans le cadre de problèmes d'indisponibilité, il est préférable de choisir un prestataire proposant ce que l'on appelle la redondance des données, c'est-à-dire l'enregistrement en double à deux endroits physiques différents. Ainsi, le client de l'hébergeur est protégé contre d'éventuelles catastrophes naturelles.

 

Autre élément : les limites techniques auxquelles l'hébergeur est confronté peuvent poser problème aux hébergés. Il est donc important de se faire conseiller sur ce point également.

Des prestataires proposent des serveurs dédiés à l'activité E-Commerce, activité moins gourmande en bande passante que les réseaux sociaux ou les portails vidéos. Ces derniers pouvant cannibaliser les ressources de bande passante de l'hébergeur et rendre votre site indisponible.

 

 

La question de la confidentialité, de l'hébergement et des sanctions liées

 

Il s'agit d'un élément qui doit impérativement figurer dans le contrat de prestation. Le manquement à cette obligation est puni par la CNIL d'une amende de l'ordre de 300 000 € ainsi que de 5 ans d'emprisonnement (art. 226-22 du Code Pénal).